echecs_Ambleville_dame_devant_Digeon
Les échecs
Faire de la peinture comme on construit une partie d'échecs : projection mentale des possibles; articulation de la succession des choix : mouvements dans les 2 cas.
Echiquiers de papier, bois, toile ; encre, écriture, peinture, éclats de pièces, verre, acier ; geste de pinceaux... sur des formats carrés de 25 x 25 cm à 2m x 2m, pour : garder la mémoire du combat, tester les combinaisons de couleurs dans l'arrangement des cases, peindre une « partie particulière » , renouer avec le symbolisme associant signe, couleur et fonction présent lors de la naissance et le développement du Jeu de l'orient à l'occident médiéval (croix rosace, cercle pointé... Tour bleue, Cavalier jaune...).
© Dominique DIGEON